Parents imparfaits Index du Forum

Parents imparfaits Index du Forum FAQ Rechercher S’enregistrer Connexion

Le sommeil

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Parents imparfaits Index du Forum -> Notre vie de famille -> Nos enfants -> Bébé est là
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Magali Administrateur Administrateur

Hors ligne
Inscrit le: 01 Juil 2009 Messages: 533 Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 猪 Cochon

MessagePosté le: Lun 26 Avr - 10:18 (2010)    Sujet du message: Le sommeil Répondre en citant

Cet article a été publié dans la revue Allaiter Aujourd'hui n°10, LLLFrance, 1992 Il y a des jours...


Le sommeil des enfants en général et des bébés en particulier, a toujours été une des principales préoccupations des parents.
En effet, même dans le cas où le tout-petit dort près de sa mère, le sommeil crée entre elle et lui une séparation de fait qui inquiète. Quelle mère ne s'est jamais réveillée en sursaut en se demandant : "Est-ce que mon bébé respire toujours?"
Face aux dangers de la nuit qui semblent guetter le nouveau-né, la stratégie de l'humanité depuis ses débuts a toujours été de garder ensemble mère et bébé. Et c'est encore ce qui se passe sur les trois-quarts de la planète.
Chez nous, les choses sont bien différentes. Le but à atteindre semble être au contraire que le bébé dorme le plus tôt possible le plus loin possible de sa mère. Mettre son bébé dans son lit est presqu'unanimement condamné, tant pour des raisons physiques ("vous allez l'étouffer !") que psychologiques ("vous risquez l'inceste !") (1).
A entendre les plaintes de beaucoup de jeunes parents face aux réveils nocturnes, à leur manque de sommeil, à leur épuisement, on peut se demander si cette "stratégie" n'est pas erronée quelque part...

Qu'est-ce qui est "normal"?

Une des premières causes d'inquiétude des nouveaux parents tient souvent à une attente irréaliste quant aux capacités du bébé. Attente malheureusement bien souvent renforcée aussi bien par l'entourage que par les manuels de vulgarisation de puériculture.

Aussi n'est-il pas inutile ici de citer une spécialiste du sommeil, le Dr Françoise Delormas (2), qui déclare : "Connaître les cycles permet d'accepter les rythmes de sommeil et d'éveil chez les tout-petits sans dramatiser : leurs cycles sont plus courts que les nôtres, dans un sommeil encore fragile, mal structuré. A chaque fois qu'ils passent d'un cycle à un autre, ils peuvent se réveiller : ils babillent ou restent tranquillement les yeux ouverts, ou pleurent. C'est normal."

Citons également une récente étude de chercheurs finlandais qui ont relevé l'emploi du temps sur 24 heures de 270 bébés âgés de 0 à 12 mois. En voici les résultats :
- jusqu'à 3 mois, les bébés dorment un total de 15 h par jour en moyenne (fourchette de 12 à 20 h). 90 % se réveillent au moins une ou deux fois par nuit,
- de 3 à 5 mois, près des trois-quarts se réveillent une ou deux fois,
- de 6 à 8 mois, les deux-tiers se réveillent une ou deux fois,
- de 9 à 12 mois, ils sont encore 47 % à se réveiller une ou deux fois (3).
On est loin de la norme du bébé de 3 mois dormant 9 h d'affilée ! Et pourtant, c'est souvent par rapport à cette "norme" illusoire que les jeunes parents jugent le sommeil de leur enfant, en concluant que celui-ci "a des problèmes" ou "veut les faire tourner en bourrique"...

Inégaux face au sommeil
Savoir que "tout est normal" suffit dans bien des cas à dédramatiser la situation et à permettre d'attendre que cela passe.
Mais parfois les choses sont moins simples, et objectivement, les parents sont sur le point de craquer à cause du manque de sommeil.
En effet, quand de façon régulière, les parents n'ont pas leur "compte" de sommeil, ils ont vite l'impression que leur enfant leur inflige quelque chose d'invivable. La privation de sommeil n'est-elle pas une forme de torture qui a été inventée justement pour faire craquer les gens ?
Pourquoi certains en arrivent-ils là (allant jusqu'à taper l'enfant tant ils sont exaspérés) alors que d'autres vivent sans mal un nombre égal de réveils nocturnes et un sommeil aussi réduit ?

C'est que, il faut bien le reconnaître, nous ne sommes pas égaux face au sommeil. Quoi de commun par exemple entre une mère qui a besoin de peu d'heures de sommeil, a un très bon sommeil, se rendort très facilement après une interruption, arrive à allaiter en sommeillant, peut éventuellement faire la sieste pendant la journée, et un père qui a besoin de 9 h de sommeil, n'arrive pas à se rendormir s'il est réveillé la nuit, et doit partir le matin à son travail ? Face à la même situation, par exemple un enfant qui se réveille deux fois par nuit, l'une le vivra sans problèmes, et le second vivra un véritable enfer.

Il y a aussi certains bébés qui objectivement se réveillent beaucoup plus que la moyenne. Naissance traumatisante ? Angoisse des parents ? Selon Christine Gallant, "quand Mélodie est née, après une grossesse difficile où j'avais eu peur de la perdre, j'étais très angoissée... Elle se réveillait pour me dire qu'elle était bien vivante, mais aussi pour vérifier que moi aussi, j'étais encore bien là, qu'elle ne m'avait pas perdue".

Comment survivre au mieux

Quelle que soit la cause (et bien souvent on ne la trouvera jamais), il faut trouver des solutions pour vivre au mieux cette période.
Je pense que tout le monde sera d'accord pour écarter la solution médicamenteuse, hélas souvent employée (16 % des bébés de moins de 1 an prennent régulièrement un produit somnifère) et qui n'est sans doute pas pour rien dans le fait que les Français sont champions du monde pour la consommation de tranquillisants et somnifères.
Laisser le bébé pleurer tout seul dans sa chambre pour qu'il "s'habitue" et qu'il "comprenne", n'aboutit en général qu'à le faire se résigner au fait que ses appels ne sont pas entendus et ses besoins pas satisfaits. Dur début dans la vie...
On croit parfois que si l'on arrêtait l'allaitement et si l'on "bourrait" l'enfant le soir, il dormirait mieux. Rien n'est moins sûr. Une équipe américaine a étudié un groupe de 77 bébés de 6 semaines, la moitié allaités, l'autre moitié au biberon, et qui ne faisaient pas leurs nuits. Ils ont été séparés en deux groupes, le premier recevant du riz avant le coucher, le second rien. Aucune différence ne fut observée entre les deux groupes...(4)

L'organisation de la nuit peut bien sûr faire la différence. En effet, si le bébé est à l'autre bout de l'appartement, peut-être ne l'entendra-t-on pas pleurer, mais si l'on doit se lever, il est sûr qu'on sera alors complètement réveillé (et le bébé aussi !) et qu'on aura beaucoup plus de mal à se rendormir. Au contraire, si la mère peut prendre l'enfant sans avoir à se lever, elle restera dans un demi-sommeil et se rendormira facilement, d'autant que l'on a observé que dans ce cas, ses cycles de sommeil seront synchronisés sur ceux du bébé.
Mais chaque famille est unique, et ce qui aura marché pour l'une sera peut-être inacceptable pour l'autre. Pour certains, le "lit familial" sera la solution, la révélation qui changera leur vie. Alors que pour d'autres, ce sera le début d'un engrenage fatal.
L'important est d'être à l'aise - parents et enfants - avec la solution choisie, et de rester assez souple pour savoir en changer quand le besoin s'en fait sentir.

Le rôle du père
En tout cas, on peut dire que lorsque les réveils nocturnes de l'enfant deviennent insupportables, gâchent les journées et la relation parents/enfant, provoquent des conflits dans le couple, il ne faut pas laisser la situation durer et se détériorer encore.
Beaucoup de petits "trucs" peuvent aider, mais ce qui "marche" vraiment à tous les coups, c'est que le père (à condition bien sûr qu'il soit présent et coopérant) sèvre le bébé de la mère la nuit. Qu'il se lève, lui, prenne l'enfant, lui explique que c'est la nuit, que tout le monde dort, et le recouche.
En général, quand tout le monde est d'accord, qu'il n'y a plus d'ambivalence, le problème se règle en quelques nuits...
Les besoins de l'enfant sont variables selon son âge. Un nouveau-né ne peut comprendre un compromis, et là c'est sans doute à l'adulte de prendre sur lui. Un enfant plus grand pourra, lui, accepter une limite à son désir et un remaniement à ses habitudes. A chaque famille de trouver la solution qui respecte au mieux les besoins de tous ses membres.
Claude Didierjean-Jouveau
 
(1) Quoiqu'une certaine évolution se fasse sentir. Il y a un an, dans l'émission de télévision "Tant qu'il y aura des bébés", on a pu entendre les Drs Cohen-Solal et Kramer revenir sur cette prohibition. Et Edwige Antier ne se prive pas de dire : "Si les parents ne sont pas gênés par la présence de l'enfant dans leur lit, pourquoi essayer à tout prix de le faire dormir ailleurs ?"
(2) Elle a créé à Grenoble l'Association nationale de promotion des connaissances sur le sommeil
(3) "Crying, feeding and sleeping patterns in 1 to 12-month old infants", par K. Michelson et al, in Child Care, Health and Development, mars-avril 1990
(4) American Journal of Diseases of Children, avril 1988


Peut être reproduit, imprimé ou diffusé à condition de mentionner la provenance de cet article.


http://www.lllfrance.org/Allaiter-Aujourd-hui/AA-10-Le-sommeil.html

<a href="http://lilypie.com/"><img src="http://lbyf.lilypie.com/TikiPic.php/7LU3CVO.jpg" width="55" height="80" border="0" alt="Lilypie - Personal picture"><img src="http://lbyf.lilypie.com/7LU3p2.png" width="400" height="80" border="0" alt="Lilypie Kids Birthday tickers"></a>
<a href="http://frise.netenviesdemariage.com/" target="_blank"><img src="http://frise.netenviesdemariage.com/reglettes/bandeau_11080410345.png" border="0"></a>
<a href="http://frise.netenviesdemariage.com/" target="_blank"><img src="http://frise.netenviesdemariage.com/reglettes/bandeau_11080410346.png" border="0"></a>


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité

MessagePosté le: Lun 26 Avr - 10:18 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Parents imparfaits Index du Forum -> Notre vie de famille -> Nos enfants -> Bébé est là Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
AnnuPlus

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template zenGarden created by larme d'ange et modifié par Magali
Les icones des sous forums,ainsi que la mascotte proviennent de ce site, avec l'autorisation de son auteur Julia Nikolaeva, known as Flameia.
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com