Parents imparfaits Index du Forum

Parents imparfaits Index du Forum FAQ Rechercher S’enregistrer Connexion

Les troubles du sommeil

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Parents imparfaits Index du Forum -> Vie quotidienne -> Alimentation et santé -> Santé
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Magali Administrateur Administrateur

Hors ligne
Inscrit le: 01 Juil 2009 Messages: 533 Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 猪 Cochon

MessagePosté le: Mar 4 Mai - 09:16 (2010)    Sujet du message: Les troubles du sommeil Répondre en citant

La nuit, quand tout va mal : les enfants et les problèmes de sommeil. Tous les parents éprouvent, à des degrés différents, des problèmes pour mettre leur enfant au lit et l'y faire rester. Les disputes à propos du coucher sont parmi les plus fréquemment évoquées sur notre site web, ou lors des consultations pédiatriques. Essayons de voir le sommeil du point de vue de l'enfant et passons en revue quelques troubles du sommeil et les solutions qui s'offrent aux parents.


C'est le rite d'endormissement qui fait tout
Dans tous les domaines, les enfants ont un comportement idéal lorsqu'ils ont un modèle auquel se rattacher. Une heure et un petit rituel d'endormissement réguliers aideront votre enfant à comprendre ce que vous attendez de lui. Si l'heure, le lieu ou le rituel changent sans cesse, l'anxiété, la confusion peuvent s'installer et, avec elles, toute possibilité de négociation. Bien que certains enfants apprécient la régularité plus que d'autres, le petit rituel du coucher est bénéfique à tous.
Chez presque tous les jeunes enfants, la durée idéale du rituel de coucher est de 30 minutes environ. Il peut comprendre un bain, un câlin, une histoire ou une chanson. S'il dure trop longtemps ou devient trop sophistiqué, votre bébé risque de se réveiller au lieu de se calmer. En-dessous de 30 minutes, la plupart des enfants se sentent « expédiés » au lit.
Si, pendant le week-end, l'heure du coucher varie de plus d'une heure, attendez-vous à des problèmes le lundi. Pour obtenir les meilleurs résultats, essayez de respecter un schéma fixe durant toute la semaine. C'est un objectif difficile à suivre pour les familles qui aiment faire la grasse matinée le week-end. Mais, il est préférable qu'au moins l'un des parents se lève avec les enfants le samedi et le dimanche ; cela rend la transition plus douce pour tout le monde.
Si c'est possible, les enfants devraient toujours dormir au même endroit. Les changements de lieu (lit différent, dans le couloir, sur le canapé) ne permettent pas aux enfants de se rattacher à un repère. Si les enfants sont gardés par des personnes différentes (ce que nous déconseillons avec les jeunes enfants), faites de votre mieux pour que le rituel soit respecté et qu'au moins les objets familiers (doudou, peluche, hochet) ne changent pas. Les parents séparés doivent coordonner les rituels de coucher de façon à offrir plus ou moins la même structure à leur petit.



Le sommeil est une séparation
Du point de vue de l'enfant, le coucher est une séparation : ce sont des parents, des frères et sœurs, des jouets, des évènements passionnants de la journée et de toute la vie qui vont continuer sans lui dans la maison. Comment voulez-vous qu'un enfant l'accepte avec le sourire, surtout pour se retrouver dans une pièce sombre avec des monstres sous le lit, des fantômes à la fenêtre ou des serpents dans les draps ? Aucun enfant ne va au lit sans rouspéter un jour ou l'autre. Et aucun enfant ne dort dans son propre lit sans un tas de repères temporels, d'apprentissages et de règles strictes et immuables.
Pour les parents aussi, c'est une séparation. Bien que la plupart d'entre eux disent qu'ils sont contents de coucher leur enfant à la fin d'une longue journée, certains ont du mal à s'en séparer. Ils donnent aux enfants des messages équivoques, ne respectent que partiellement les rites et ne savent pas faire preuve de discipline ; discipline nécessaire qui peut permettre à leur bébé de s'endormir seul. En tant que parents, nous devons l'admettre et gérer nos propres sentiments avant de pouvoir régler les problèmes de nos enfants.
Dans de nombreuses cultures, les petits enfants peuvent dormir chaque nuit avec les adultes et il n'y a aucun mal à cela. En fait, de nombreuses familles ne jurent que par le concept du lit familial. Toutefois, le partage du grand lit ne fonctionne que si chacun adhère réellement à cette idée et si les besoins d'indépendance et d'espace privé sont assurés d'une autre manière. Dans les sociétés occidentales, la plupart des familles estiment que l'enfant doit dormir seul dès son plus jeune âge. Quoi qu'il en soit, il convient d'en discuter préalablement avec son partenaire. De nombreux parents prennent leur enfant dans leur lit lorsqu'il est malade, qu'il a peur ou qu'il se sent oppressé. C'est gentil, évidemment, mais n'oublions pas que l'enfant aura du mal à retourner dans son propre lit sans une injonction claire de ses parents.



Le petit verre d'eau supplémentaire
Le bambin qui, une fois couché, rebondit comme une balle doit être remis au lit avec, tout au plus, une phrase d'explication. Pas de discussion, de négociation ni de télévision. Recouchez-le en silence, bordez-le et partez. Au début, vous devrez peut-être répéter l'opération cent fois avant qu'il accepte de rester au lit, surtout si vous avez négligé les règles du coucher par le passé. Pour établir ce nouveau rite, préparez-vous à quelques disputes. Un verre d'eau, c'est assez. Un dernier pipi, ça suffit.



Dans le lit des parents
Si vous ne voulez vraiment pas que votre enfant partage votre lit, reconduisez-le silencieusement dans le sien, cent fois s'il le faut, mais sans rien dire et sans accepter la discussion. Si vous le laissez grimper dans votre lit le matin, il ne comprendra pas pourquoi il ne peut pas le faire au milieu de la nuit. Pour l'enfant angoissé par la séparation ou qui a longtemps partagé le lit de ses parents, je conseille de placer un sac de couchage sur le sol de la chambre parentale et de récompenser l'enfant chaque fois qu'il se rapproche un peu plus de sa propre chambre.



Cauchemars
Les cauchemars et les mauvais rêves sont les témoins d'un esprit actif qui remet de l'ordre dans ce qu'il a vécu. Même si les cauchemars de l'enfant peuvent survenir à n'importe quel moment de la nuit, ils tendent à se rapprocher du matin à mesure que l'enfant grandit. Nous utilisons tous les rêves et les cauchemars pour gérer notre stress et nos tensions. Les enfants peuvent rêver dès qu'ils apprennent à parler. Les jeunes enfants ne se souviennent généralement pas de leurs rêves, même si ceux-ci les ont réveillés. Et comme le contenu des rêves importe peu, n'insistez pas pour le connaître. Si un enfant fait sans cesse le même rêve durant des semaines, consultez néanmoins un médecin pour vous aider à identifier l'origine du stress. Ne poursuivez pas les monstres jusque dans les toilettes, mais contentez-vous de rassurer l'enfant. Si vous prenez les monstres trop au sérieux, l'enfant aura du mal à se persuader qu'ils ne sont pas là, sous le lit. En grandissant, votre enfant fera plus de rêves et de cauchemars dans les dernières heures de la nuit.



Les terreurs nocturnes
Il s'agit de ces réveils partiels et brutaux qui surviennent souvent juste avant minuit. L'enfant est rouge, en sueur et non consolable. Les terreurs nocturnes font peur aux parents, qui voient leur enfant comme fou, les yeux écarquillés de terreur. Mais cela ne veut rien dire et l'enfant aura tout oublié lorsqu'il se réveillera. Veillez simplement à ce qu'il ne se fasse pas mal en se déplaçant dans sa chambre ou dans son lit. Avec l'âge, cela passera. Vous ou votre conjoint avez probablement eu vous aussi des terreurs nocturnes quand vous étiez petits, comme c'est le cas dans de nombreuses familles.



Votre enfant est somnambule ou parle en dormant
Ces deux comportements augmentent en fréquence et en intensité en période de stress et de fatigue. Ils touchent plus souvent les garçons. L'enfant somnambule peut se blesser en déambulant. Gardez donc les couloirs dégagés et bloquez l'accès aux escaliers. Pour les somnambules chroniques, il peut être utile d'installer une alarme de porte. Le somnambulisme disparaît généralement à l'adolescence. Ne prenez pas non plus les paroles nocturnes trop au sérieux, car leur contenu n'a pas beaucoup de sens. Et ne taquinez pas trop votre enfant à propos de ses crises de somnambulisme ou de son discours nocturne, car certains enfants, soucieux de leur image, peuvent avoir peur de révéler des secrets ou se montrer réticents à dormir chez un ami. Rassurez votre enfant, dites-lui que c'est normal et que ce sont son esprit vif et son imagination débordante qui le gardent actif pendant la nuit.



http://www.pampers.fr/fr_FR/parenting-articles/les-troubles-du-sommeil/1448

<a href="http://lilypie.com/"><img src="http://lbyf.lilypie.com/TikiPic.php/7LU3CVO.jpg" width="55" height="80" border="0" alt="Lilypie - Personal picture"><img src="http://lbyf.lilypie.com/7LU3p2.png" width="400" height="80" border="0" alt="Lilypie Kids Birthday tickers"></a>
<a href="http://frise.netenviesdemariage.com/" target="_blank"><img src="http://frise.netenviesdemariage.com/reglettes/bandeau_11080410345.png" border="0"></a>
<a href="http://frise.netenviesdemariage.com/" target="_blank"><img src="http://frise.netenviesdemariage.com/reglettes/bandeau_11080410346.png" border="0"></a>


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité

MessagePosté le: Mar 4 Mai - 09:16 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Parents imparfaits Index du Forum -> Vie quotidienne -> Alimentation et santé -> Santé Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
AnnuPlus

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template zenGarden created by larme d'ange et modifié par Magali
Les icones des sous forums,ainsi que la mascotte proviennent de ce site, avec l'autorisation de son auteur Julia Nikolaeva, known as Flameia.
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com