Parents imparfaits Index du Forum

Parents imparfaits Index du Forum FAQ Rechercher S’enregistrer Connexion

L'adaptation en crèche

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Parents imparfaits Index du Forum -> Vie quotidienne -> Vie sociale -> De la crèche aux études supérieures.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Magali Administrateur Administrateur

Hors ligne
Inscrit le: 01 Juil 2009 Messages: 533 Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 猪 Cochon

MessagePosté le: Jeu 4 Aoû - 08:46 (2011)    Sujet du message: L'adaptation en crèche Répondre en citant

http://www.petitestetes.com/parents/modes-de-garde/creche-adaptation/creche…



La période d'adaptation est une étape clé de l'accueil d'un enfant dans une crèche collective. Il s'agit, sur plusieurs jours, de rencontrer les personnes qui vont prendre soin de lui en l'absence de ses parents et de partir à la découverte des locaux avant sa rentrée effective en collectivité.
Les parents, jusque là très concentrés sur les démarches administratives pour l'inscription de leur enfant, ne sont en général pas bien au fait de cette modalité qui n'est pas obligatoire, mais fortement conseillée. Avec l'aide de professionnels de la petite enfance et l'expérience de parents « vétérans », Petitestetes.com s'est plongé dans ces quelques jours particuliers.
L'adaptation en crèche: pour quoi faire?
« Pour que la séparation se passe mieux! » répond spontanément Claire, directrice de crèche. Une séparation réussie est en effet le premier pas vers un retour à la vie active serein pour chaque parent qui oscille entre nécessité économique ou personnelle de retravailler et culpabilité de « laisser » son tout-petit. Sentiments auxquels Pascale, ancienne directrice de crèche répond: « vous ne laissez pas vos enfants, vous les confiez, ce n'est pas du tout la même chose... »
Mais cette culpabilité ou cette angoisse de la séparation est justement au cœur de l'adaptation: « C'est une étape à ne pas négliger: si elle permet évidemment à l'équipe de connaître les habitudes de vie de l'enfant, elle nous donne de précieuses indications sur les habitudes de vie des parents avec leur enfant. De notre côté, en leur faisant découvrir l'établissement, la section dans laquelle va être accueilli l'enfant et les personnes qui vont s'en occuper, nous espérons ainsi créer un vrai climat de confiance avec les parents. Et un parent qui amène son enfant en toute confiance à la crèche met aussi ce dernier en confiance face à ce nouvel environnement. » nous précise Claire.

<a href="http://lilypie.com/"><img src="http://lbyf.lilypie.com/TikiPic.php/7LU3CVO.jpg" width="55" height="80" border="0" alt="Lilypie - Personal picture"><img src="http://lbyf.lilypie.com/7LU3p2.png" width="400" height="80" border="0" alt="Lilypie Kids Birthday tickers"></a>
<a href="http://frise.netenviesdemariage.com/" target="_blank"><img src="http://frise.netenviesdemariage.com/reglettes/bandeau_11080410345.png" border="0"></a>
<a href="http://frise.netenviesdemariage.com/" target="_blank"><img src="http://frise.netenviesdemariage.com/reglettes/bandeau_11080410346.png" border="0"></a>


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité

MessagePosté le: Jeu 4 Aoû - 08:46 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Magali Administrateur Administrateur

Hors ligne
Inscrit le: 01 Juil 2009 Messages: 533 Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 猪 Cochon

MessagePosté le: Jeu 4 Aoû - 08:47 (2011)    Sujet du message: L'adaptation en crèche Répondre en citant

Le déroulement de l'adaptation
Les modalités de la période d'adaptation sont décidées par l'équipe de la crèche: durée, feuille de renseignements et d'habitudes alimentaires, temps passé avec l'enfant, temps de l'enfant passé sans son ou ses parents dans la structure...
En général, elle s'étale sur une à deux semaines. Une adaptation trop longue n'est pas souhaitable car elle risque d'entretenir les tensions et difficultés relatives à la séparation d'un parent et de son enfant. Une adaptation trop courte peut entraver la relation de confiance que les professionnels de la crèche essaient justement d'établir avec les parents. « Mais les règles doivent rester souples: pour certaines familles il faut plus de temps, et pour d'autres, impératifs professionnels et imprévus de dernière minute peuvent forcer à réduire d'autant le temps de l'adaptation. » précise Claire.


Pratiquement, l'adaptation peut démarrer par la visite de la crèche: lieux de vie, de repas, de sieste, puis s'enchaîner ensuite par un dialogue avec les auxiliaires puéricultrices référentes de la section dans laquelle l'enfant va être accueilli. Différents points ayant pour but de familiariser l'équipe avec les habitudes de vie de l'enfant sont en général abordés. Par exemple:
Le sommeil: heure de lever le matin, heures de siestes, rituel d'endormissement, doudou ou sucette...
Les repas: allaitement maternel ou artificiel, à la demande ou non, diversification...
L'éveil de l'enfant: reptation, marche, aime-t-il la musique, les livres, parle-t-il?...
Claire conclue: « Par ces questions parfois anodines se créent souvent une connivence entre l’équipe de la crèche et la famille qui se sent rassurée par l'intérêt que nous portons à l'enfant confié. Et même si leur intérêt pratique est évident, ces questionnaires sont des outils précieux pour intégrer en toute confiance la famille dans la structure. Car l'accueil réussi d'un enfant passe forcément par celui de ses parents. »


Exemple de l'intégration de Charles, 4 mois
Lundi: 1 heure à la crèche avec sa maman
Mardi: 1 heure à la crèche avec sa maman, premier biberon à la crèche.
Mercredi: 2 heures à la crèche dont 1 heure de jeu avec maman, puis 1 heure sans elle. Première sieste à la crèche.
Jeudi: 3 heures à la crèche, dont 2 heures sans maman. Au programme: repas, jeu, sieste.
Vendredi: Petite journée à la crèche sans maman, de 10h à 14h30.
« Le lundi suivant, Charles a fait sa première vraie journée à la crèche qui s'est très bien passée. L'adaptation m'a permis de le voir évoluer dans un environnement différent de celui de la maison, et ça m'a rassurée de le voir déjà un peu autonome. Je l'ai même découvert très charmeur avec les auxiliaires! Même si au début ça a un peu bousculé mon ego de mère, le voir heureux avec d'autres personnes était réconfortant et m'a mise en confiance, jour après jour. Depuis, les retrouvailles le soir sont d'autant plus agréables que je sais qu'il a passé une bonne journée avec des personnes compétentes.»
Sara, maman de Charles.

<a href="http://lilypie.com/"><img src="http://lbyf.lilypie.com/TikiPic.php/7LU3CVO.jpg" width="55" height="80" border="0" alt="Lilypie - Personal picture"><img src="http://lbyf.lilypie.com/7LU3p2.png" width="400" height="80" border="0" alt="Lilypie Kids Birthday tickers"></a>
<a href="http://frise.netenviesdemariage.com/" target="_blank"><img src="http://frise.netenviesdemariage.com/reglettes/bandeau_11080410345.png" border="0"></a>
<a href="http://frise.netenviesdemariage.com/" target="_blank"><img src="http://frise.netenviesdemariage.com/reglettes/bandeau_11080410346.png" border="0"></a>


Dernière édition par Magali le Jeu 4 Aoû - 09:01 (2011); édité 2 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Magali Administrateur Administrateur

Hors ligne
Inscrit le: 01 Juil 2009 Messages: 533 Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 猪 Cochon

MessagePosté le: Jeu 4 Aoû - 08:47 (2011)    Sujet du message: L'adaptation en crèche Répondre en citant

Conseils pour une adaptation en crèche réussie
Avant: se poser les bonnes questions
La crèche est-elle vraiment le mode de garde adapté? A cette question, les parents ou futurs parents répondent souvent oui à l'unisson et pourtant, il arrive régulièrement que certains renoncent à leur place si durement acquise à l'issu de l'adaptation. Il faut savoir accepter que le mode de garde préféré des autres ne soit pas forcément le mieux adapté à son mode de vie. Alors avant de se lancer dans de longues démarches souvent frustrantes, mieux vaut se renseigner sur les avantages et les inconvénients d'une garde en collectivité.
N'hésitez pas à prendre contact avec un responsable de crèche proche de chez vous pour demander des renseignements, voire prendre rendez-vous pour visiter la structure. La plupart de ces personnes se rendent disponibles pour permettre aux parents et futurs parents de se faire une idée concrète de ce mode de garde. Un fois la décision prise en toute connaissance de cause, vous vous éviterez bien des angoisses et déconvenues au moment de l'adaptation!

Bien se préparer
Rappelez-vous ce que les professionnels répètent sans relâche: les enfants qui ne se plaisent pas à la crèche sont souvent conditionnés par l'angoisse de leurs parents. Alors ne vous conditonnez pas en vous répétant "ça va mal se passer!", laissez-vous plutôt guider par le personnel de la crèche: il est formé pour vous aider à faire de cette séparation une étape enrichissante pour votre enfant, mais aussi pour vous.
Un truc utile et qui détend: préparez ses affaires à l'avance. Par exemple, en marquant ses affaires, son doudou, sa sucette, en prévoyant son stock de couches, vous aurez l'impression de lui construire sa petite vie à la crèche, de lui aménager sa place. Et n'oubliez pas de donner aux auxiliaires une jolie photo de lui pour la coller sur son casier!

N'en faites pas trop
Ne cherchez pas à faire le travail des auxiliaires, laissez-les prendre votre enfant dans leurs bras, lui parler, changer sa couche ou le nourrir lorsqu'elles vous le proposent. Ce n'est pas parce que vous êtes présent que c'est à vous de tout faire. L'intégration doit aussi vous permettre de vous rendre compte que les personnes qui vont accueillir votre enfant sont des professionnelles compétentes qui aiment leur métier et qui ne cherchent pas à se substituer à vous.
« La crèche n'est pas l'espace de la famille, elle n'a pas vocation à transmettre une histoire et des valeurs.[...] Elle pourrait être un espace où l'enfant existe pour lui-même, fait des découvertes sur lui, les autres, le monde extérieur, elle pourrait être un petit espace de liberté. » Gyslaine Montanaro, puéricultrice*.
Laissez donc votre enfant évoluer et jouer seul, et essayez de rester parfois en retrait, pour lui permettre justement de se familiariser avec ce nouvel espace de liberté!
*« L'accueil des tout-petits », coll. Mille et un bébés, éd. Érès

<a href="http://lilypie.com/"><img src="http://lbyf.lilypie.com/TikiPic.php/7LU3CVO.jpg" width="55" height="80" border="0" alt="Lilypie - Personal picture"><img src="http://lbyf.lilypie.com/7LU3p2.png" width="400" height="80" border="0" alt="Lilypie Kids Birthday tickers"></a>
<a href="http://frise.netenviesdemariage.com/" target="_blank"><img src="http://frise.netenviesdemariage.com/reglettes/bandeau_11080410345.png" border="0"></a>
<a href="http://frise.netenviesdemariage.com/" target="_blank"><img src="http://frise.netenviesdemariage.com/reglettes/bandeau_11080410346.png" border="0"></a>


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé

MessagePosté le: Aujourd’hui à 12:19 (2017)    Sujet du message: L'adaptation en crèche

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Parents imparfaits Index du Forum -> Vie quotidienne -> Vie sociale -> De la crèche aux études supérieures. Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
AnnuPlus

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template zenGarden created by larme d'ange et modifié par Magali
Les icones des sous forums,ainsi que la mascotte proviennent de ce site, avec l'autorisation de son auteur Julia Nikolaeva, known as Flameia.
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com