Parents imparfaits Index du Forum

Parents imparfaits Index du Forum FAQ Rechercher S’enregistrer Connexion

Un break peut-il sauver votre couple ?

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Parents imparfaits Index du Forum -> Notre vie de famille -> Vie de couple
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Magali Administrateur Administrateur

Hors ligne
Inscrit le: 01 Juil 2009 Messages: 533 Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 猪 Cochon

MessagePosté le: Jeu 11 Aoû - 01:35 (2011)    Sujet du message: Un break peut-il sauver votre couple ? Répondre en citant

Nous ne vieillirons pas ensemble" ! Quand l'union semble tourner court et que le couple bat de l'aile, la tentation de rompre est grande. Pourtant, envisager de faire un break, une parenthèse de réflexion en solo, peut permettre d'éviter le pire. Conseils pour contourner la crise.

"C'est insupportable", "Quand j'aurai franchi le pas de cette porte, je te demande de m'oublier !", "Je te déteste !". Hurlements, vaisselle cassée, lettre de rupture… Quand la crise pointe son nez, quel que soit son mode d'expression, on a qu'une envie : le (la) planter-là, en jurant qu'on ne vous y reprendrait plus. Bref : rompre

Parer à la crise

Un break peut-il sauver votre couple ?"On s'est progressivement éloigné l'un de l'autre, on n'a plus rien à se dire. Il n'y a plus de désir". La plainte de Vanessa, est celle de bien des couples en crise. "Pour résumer, on ne supporte plus l'autre ou bien on s'ennuie à mourir avec", explique Nicole Fabre*, psychanalyste. La crise est rarement simultanée. L'autre souvent ne s'y attend pas, pire, il tombe des nues. La parenthèse en solo, à ce moment crucial, un break, peut éviter bien des ruptures. Cette période de réflexion est une alternative que propose aujourd'hui beaucoup de thérapeutes de couple. Pour quoi faire et comment le faire ? Ce n'est pas si difficile et ça vaut la peine d'essayer

Un besoin de respirer

Le scénario est classique : concilier sa vie de couple, de famille et sa carrière professionnelle ressemble fort à un casse-tête chinois. Vous avez eu beau vous investir dans la relation, elle s'est détériorée au fil du temps. Sensation d'étouffement, problème de communication… La crise peut correspondre à un besoin de respirer, qui n'est pas forcément celui de tout plaquer. "Faire un break, c'est mettre une distance, prendre du recul. Ce temps de solitude sert à faire le point, pour ensuite repartir sur de meilleures bases", explique Nicole Fabre. La plupart du temps, l'histoire capote quand on est arrivé au bout d'une forme relationnelle, et qu'on n'a pas encore inventé la prochaine. Cette parenthèse offre à chacun des partenaires l'opportunité d'apprendre à vivre l'un sans l'autre, et donc différemment avec l'autre. A prendre en charge une vie autonome tout en ménageant des points de rencontre. Le break peut se révéler alors l'avènement d'une nouvelle relation

Pause : mode d'emploi

Mélanie ne se voit pas passer la totalité des vacances avec son mari, "Je ne sais plus où j'en suis". Une pause se décide ensemble. "Les vacances représentent un moment idéal, pour se séparer momentanément", propose Nicole Fabre. Vous pouvez inventer des modalités différentes. Qu'elle dure 8 ou 15 jours, peu importe. La consigne principale tient en peu de lignes : ne pas se voir, ni être pendu au téléphone pour savoir comment va l'autre. Pas question non plus de le laisser tomber complètement. Rappelez-vous, on en profite pour faire le point : quels sont vos sentiments pour l'autre, que partagez-vous vraiment, de quoi avez-vous envie profondément dans la relation. Ce n'est pas un constat d'échec, mais un temps de réflexion. Une fois que vous avez mesuré à la fois votre degré d'attachement à l'autre et votre capacité d'autonomie, vous pouvez alors refaire le choix de vivre ensemble, sur de nouvelles bases

Bien sûr, les breaks peuvent se prolonger. "Je suis partie vivre chez une amie pendant 3 mois", raconte, Sabrina, un an après son mariage et 3 ans de vie commune . Il n'y a pas de règle absolue sur la durée, chacun la sienne. Attention néanmoins à ne pas user des breaks à répétition. C'est alors un signe de difficultés à rompre. Si attendre sans bouger dans la frustration est dangereux, prolonger les adieux l'est tout autant.

Catherine Maillard

<a href="http://lilypie.com/"><img src="http://lbyf.lilypie.com/TikiPic.php/7LU3CVO.jpg" width="55" height="80" border="0" alt="Lilypie - Personal picture"><img src="http://lbyf.lilypie.com/7LU3p2.png" width="400" height="80" border="0" alt="Lilypie Kids Birthday tickers"></a>
<a href="http://frise.netenviesdemariage.com/" target="_blank"><img src="http://frise.netenviesdemariage.com/reglettes/bandeau_11080410345.png" border="0"></a>
<a href="http://frise.netenviesdemariage.com/" target="_blank"><img src="http://frise.netenviesdemariage.com/reglettes/bandeau_11080410346.png" border="0"></a>


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité

MessagePosté le: Jeu 11 Aoû - 01:35 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Parents imparfaits Index du Forum -> Notre vie de famille -> Vie de couple Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
AnnuPlus

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template zenGarden created by larme d'ange et modifié par Magali
Les icones des sous forums,ainsi que la mascotte proviennent de ce site, avec l'autorisation de son auteur Julia Nikolaeva, known as Flameia.
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com